SOUS MENU

Pierre Gasly teste le nouveau simulateur de la FFSA Academy

25-07-2018

Cette année encore, la FFSA pilote une politique de haut niveau à l’attention des jeunes espoirs nationaux en F4. ​​​Déjà dotée de nombreux outils pour détecter les performances physiques, sportives et techniques de ses pensionnaires, la structure de détection et de formation basée au Mans s'est associée à Mobsim pour développer un simulateur dernier cri.

Fraîchement rentré du Grand Prix d'Allemagne, Pierre Gasly, pilote de Formule 1 chez Toro Rosso, est revenu ce mardi 24 juillet à la FFSA Academy pour tester le nouveau simulateur modélisé par Yannick Hubert, Ingénieur de l'écurie sarthoise Dams.
 
Ce simulateur permettra de répondre à trois objectifs : préparer quotidiennement les pilotes du Pôle France et leur instruire les bases du pilotage, travailler en amont de chaque épreuve les sensations, les freinages ainsi que la mémorisation des circuits et enfin assurer une formation optimale la veille d'une manche à l'extérieur.​
 
« Le simulateur est un outil bénéfique pour les jeunes pilotes notamment durant la transition entre le kart et la F4. Il permet de travailler sur soi, de se développer en tant que pilote. J’ai passé plusieurs années à la FFSA Academy et je n’avais pas encore accès à ce genre de machine mais cela accélère vraiment l’apprentissage et aujourd’hui, nous nous entrainons beaucoup sur simulateur. C’est une superbe opportunité pour nos espoirs de prendre l’habitude de travailler sur cet outil et de pouvoir analyser leurs performances avec les instructeurs. » Pierre Gasly, Pilote de Formule 1 - Toro Rosso​
 
« L'avis de Pierre est précieux pour nous car il a l'habitude de travailler sur simulateur et son expertise nous permet d'optimiser les réglages de notre machine. C'est un outil d'entrainement indispensable car contrairement aux autres activités sportives qui jouissent d'une préparation quotidienne, le coût de la pratique du sport automobile contraint les pilotes à ne s'entraîner que tous les 15 jours environ. Le simulateur se substitue à ce manque et permettra à nos pilotes de F4 ou du pôle France de développer leurs compétences. C'est également intéressant pour les pilotes de kart qui souhaitent rentabiliser leur première journée de tests avant de prendre leur décision d'évoluer et de s'inscrire en F4. » Christophe Lollier, Directeur Technique National

 

 
RENAULT SPORTPAYS DE LA LOIREConseil Regional SARTHELE MANS METROPOLEMINISTERE DU SPORTLE MANS SUDKUMHORENAULT SPORT ACADEMYFFSAFFSA TVRENAULTMESSAGEFIA 2017 INTERNATIONAL SERIESF4 Championnat de France JuniorLigne De CourseGT2iRavenol